Menu 06 25 76 27 33
Traverse de la Gare la Couronne
13500 Martigues

Consultations à domicile dans un rayon de 15-20 km
Horaires Du lundi au Vendredi De 8h30 à 18h
06 25 76 27 33
Nami Laisne ABDALLAH
Votre sage-femme à Martigues

Rééducation du périnée à domicile – Sage-femme libérale à Martigues

Une grossesse a toujours un impact sur le périnée. La rééducation de ce dernier est ainsi conseillée après chaque accouchement. Le port du bébé, avec le liquide amniotique et le placenta durant ces 9 mois, ont fortement sollicité le périnée qui peut être fragilisé. Cette partie du corps a ainsi besoin d’être remusclée pour pouvoir retrouver ses caractères initiaux. Vous pouvez faire cette rééducation en compagnie d’une sage-femme libérale.
Rééducation du périnée à domicile – Sage-femme libérale à Martigues
En tant que sage-femme à domicile, j’assure quelques prestations vous permettant de mieux savoir :
  • Les raisons de suivre une rééducation du périnée
  • Quand débuter les séances de rééducation périnéale
  • Les techniques de la rééducation du périnée
Sage-femme libérale, j’exerce à domicile sur la ville de Martigues et dans rayon de 20 km (Port-de-Bouc, Carry-le-Rouet, Châteauneuf-les-Martigues, Marignane, Les Pennes-Mirabeau, Le Rove, Fos-sur-Mer…). Pour une rééducation du périnée, je me tiens à votre disposition par téléphone du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30.
 

Pourquoi suivre une rééducation du périnée ?

Le périnée se situe dans la région basse du bassin, c’est-à-dire autour des organes sexuels. C’est un ensemble de muscles superficiels et profonds localisé autour de la vulve, du vagin et de l’anus. Nombreux facteurs comme certaines pratiques sportives néfastes telles que les séries d’abdominaux classiques, la constipation, les toux chroniques ou les mauvaises postures peuvent affaiblir le périnée. La grossesse, par le poids du bébé et des annexes soutenus pendant les 9 mois, mais aussi l’accouchement font également partie des causes qui fragilisent le périnée. Rééduquer cette zone est essentiel pour lui redonner ses formes et caractères initiaux. Toutes les femmes qui viennent d’accoucher devraient pratiquer une rééducation du périnée, sous l’assistance de leur sage-femme. Cependant, selon la souplesse de leur périnée, certaines jeunes mamans peuvent le faire seules. Lors de la visite postnatale, votre médecin ou sage-femme évaluera la tonicité du périnée et prendra, selon le cas, la décision sur la prescription d’une rééducation. L’épisiotomie, la déchirure, la césarienne et l’allaitement ne constituent pas de contre-indications à la rééducation.
La rééducation périnéale ne se limite pas seulement à un renforcement musculaire du périnée. Cette intervention est aussi nécessaire afin de faire le point sur les habitudes urinaires et la défécation de la jeune maman. Elle doit ainsi se terminer par une rééducation abdominale qui s’effectuera par des exercices respiratoires.
 

Quand débuter les séances de rééducation périnéale ?

Il est préférable d’attendre six semaines après l’accouchement avant de commencer les séances de rééducation périnéale. Avant ce délai, les hormones tiennent encore un rôle assez important dans la tonicité musculaire de cette zone. Après cette période de récupération naturelle, vos séances de rééducation sont remboursées à 100 % par l’Assurance Maladie. Vous avez la possibilité de débuter une rééducation autonome dès la 1ère semaine suivant l’accouchement. Vous pourrez cependant remarquer peu de réponse du périnée, mais il n’y a aucune raison de s’inquiéter et d’arrêter les exercices. La rééducation auprès d’une sage-femme débutera au bout d’un mois à un mois et demi après votre accouchement. Le nombre de séances de rééducation du périnée dépend notamment de l’état de celui-ci. Selon le cas, 5 à 10 séances sont prescrites. Le rythme est généralement de deux séances par semaine pendant 15 jours à 1 mois. Entre les séances, il est vivement conseillé à la jeune maman de continuer à muscler le périnée.
Quand débuter les séances de rééducation périnéale ?

La technique de la rééducation du périnée

Prescrite systématiquement en début de la rééducation, la technique manuelle est un travail de contre-résistance opéré par la sage-femme sur le muscle pubo-coccygiens et puborectal. Cette intervention permet à la femme de prendre conscience de l’existence de sa musculature vaginale et de ses possibilités contractiles. Elle constitue un moyen pour la sage-femme d’évaluer la force contractile de cette même musculature, sans l'usage de machine.
À la fin de la rééducation, je peux également appliquer la technique posturale visant à vérifier la fermeture volontaire et réflexe du périnée lors des mouvements du corps dans l’espace. Cette méthode posturale trouve sa limite chez les femmes âgées qui ont certaines difficultés à évoluer lors de postures plus ou moins difficiles à réaliser en raison d’une certaine limitation articulaire.
Vous appréciez, partagez !
Nami Laisne Abdallah Télèphone06 25 76 27 33
AdresseTraverse de la Gare la Couronne
13500 Martigues